Sangmélima : pluie de bénédictions sur Paul Biya pour ses 89 ans

Dimanche 13 février 2022, la cathédrale St Joseph de Sangmélima dans la région du Sud-Cameroun, vibre au rythme de la célébration du 89ième  anniversaire du président Paul Biya.

Des fusils de l’armée camerounaise bien classés au sol. Des jeunes aux bérets rouges et rangers, vêtus de tenus de combat, d’autres aux bérets noirs arborant des vêtements de cérémonie de couleurs bleue-ciel et bleue-nuit. Gendarmes, militaires, policiers et sapeurs pompiers, bonde la rue de l’entrée de la cathédrale St Joseph de Sangmélima, le matin du dimanche 13 février 2022.

La journée se veut particulière dans le chef-lieu du département d’origine de Paul Biya, chef de l’Etat camerounais. Le dispositif, digne des cérémonies officielles et des circonstances solennelles, observable dans la cours de ce temple, le témoigne : plusieurs tentes et chapiteaux érigés ici, sont prêts à recevoir des personnes, autant que possible.

L’anniversaire

De cet esplanade, l’on a le retour des chants de louange à Dieu, venant de l’intérieur de la cathédrale : l’évêque Christophe Zoa, célèbre une messe d’action de grâce au président de la République du Cameroun. Paul Biya fête ce jour, son 89 anniversaire. Lui qui préside au destinées du pays, avec « maestria », à en croire Jean Faustin Bekono, maire de Sangmélima.

“Que le calme et la paix règne au Cameroun et dans la famille du président Paul Biya”. Sangmélima, 13 février 2022. ©: A.K.N.

« Prier pour la tête, c’est prier pour tout le corps », relève Monseigneur Alain Philippe Mbarga, évêque du diocèse d’Ebolowa. Selon lui, l’église prie pour tout le peuple camerounais, en présentant ainsi Paul Biya à Dieu. Raison pour laquelle, une force divine est implorée pour mettre fin « au terrorisme et sécessionnisme, aux violences et querelles intestines qui secouent le Cameroun. » L’évêque de Sangmélima, prie surtout pour le retour de la solidarité sociale, gage d’après ses propos, « d’une nation unie dans sa diversité économique prospère. »

Bénir Paul Biya

Pendant plus de 3 heures de temps, des responsables du clergé, membres du gouvernement et la population camerounaise, ont magnifié le président de la République avant de le bénir (sa famille biologique y comprise), en lui souhaitant le bonheur spirituel. « Nous implorons la bénédiction du très haut, médecin du corps et de l’esprit », avance Monseigneur Christophe Zoa pendant l’homélie portant sur l’évangile selon St Mathieu.

L’occasion a également été saisi par le prélat, pour inviter les décideurs à mettre un accent sur une vrai politique d’éducation, privilégiant la morale en milieu jeune. D’ailleurs pour lui, « le savoir et savoir faire, sans le savoir être, conduit à la débauche, la pauvreté spirituelle, la corruption et le sous développement. »

Au sortir de la messe, un géant gâteau d’anniversaire sera partagé à l’honneur des 89 ans d’existence du président Paul Biya sur terre, après bien sûr, le chant de joyeux anniversaire en français et en anglais.

Arnaud Kevin Ngano, de retour de Sangmélima

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *