Sécurité : Le personnel de l’ODS armé contre les cybercriminels

Des responsables de l’Observatoire du développement sociétal, ont été formés aux techniques d’investigations et de dénonciation mardi 7 et mercredi 8 juillet 2020 à Yaoundé.

Attaques contre les sites web gouvernementaux ou non, usurpations d’identité sur les réseaux sociaux, fraudes à la carte bancaire, scamming ou arnaque en ligne, fraude à la Sim Box (fraude sur les appels). Ce sont là, quelques actes criminels posés par des hors la loi, à travers les systèmes et réseaux informatiques en général, et l’Internet en particulier au Cameroun.

A LIRE AUSSI : L’organisation non gouvernementale qui dénonce des dérives envers la population.

Ce phénomène qui a un impact négatif sur l’économie du pays et l’image de certaines de ses institutions, continue de prendre de l’ampleur. C’est fort de ce constat que l’Observatoire du développement sociétal (ODS), a organisé du mardi 7 au mercredi 8 juillet 2020, un atelier de formation de son personnel.

Lilian Maurice Koulou Engoulou, Coordonnateur général de l’ODS

Ainsi, grâce au Secrétariat d’Etat à la défense en charge de la gendarmerie (SED) et d’autres partenaires privés, les séminaristes ont été outillés sur les stratégies d’investigations, les techniques de rédaction des rapports, les moyens de dénonciation et les législations liées à la cybercriminalité au Cameroun. Ils savent désormais comment mener une investigation et dénoncer les présumés criminels épinglés.

A LIRE AUSSI : L’indignation de l’ODS

A la fin de la formation, chacun des 7 participants a reçu des mains du coordonnateur général de l’ODS, Lilian Maurice Koulou Engoulou, en compagnie du Dr. Emmanuel Monkam, Instructeur cyber-terrorisme à l‘Ecole internationale des forces de sécurité (Eiforce), une attestation. L’activité rentre dans le cadre de la mise en place des programmes de veille, d’investigation et de défense des citoyens, par l’organisation protectrice des intérêts de la nation et agent sécurité de la population.

Arnaud Kévin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *