Sensibilisation : Les chefs traditionnels mendient la paix

Une caravane nationale de sensibilisation pour le vivre-ensemble est conduite par les membres du Conseil panafricain des autorités traditionnelles et coutumières (Cpatc).

Au lendemain de la rencontre de Batchenga le 22 juin dernier, c’était au tour du chef-lieu du département de la Lékié, Monatélé dans la région du Centre, d’accueillir le 30 juin 2019, une équipe du Conseil panafricain des autorités traditionnelles et coutumières (Cpatc). A la tête de cette importante délégation de gardiens des traditions, figure sa majesté Parfait Mbassi Bessala, chef traditionnel du village Nkol-Assananga dans le département hôte du jour.

Au menu de la rencontre qui a eu pour cadre la cour principale de la chefferie supérieure de Kougouda, la présentation de la copie de l’appel effectué quelques jours plutôt, lors de la grande mobilisation de l’arrondissement de Batchenga. Occasion donc pour le guide de la délégation, d’exhorter ses pairs à sensibiliser les populations de leurs zones de compétence à conforter et à soutenir les déplacés internes, venus des territoires en conflit au Cameroun, et de passage ou installés sur leurs terres.

Un message en droite ligne avec la politique de paix et de vivre-ensemble prônée par les autorités administratives du département. Celles-ci (préfet, sous-préfet …), ont pris part à cette cérémonie certes traditionnelle, mais davantage havre d’une harmonie durable entre les différentes ethnies camerounaises, en proie depuis plusieurs mois aux discours tribalistes.

Brice Ngolzok

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *