Serge Léopold Lete : « Les banques n’accompagnent pas les petites et moyennes entreprises »

Face à la dénonciation faite par le syndicat des exploitants des auto-écoles au Cameroun par rapport au rabais des frais de formation en cette période des vacances scolaires, le promoteur des auto-écoles « La gloire divine » précise que les tarifs n’ont pas changés chez lui.  

Ce sont les vacances, des auto écoles proposent des offres spéciales aux clients. Est-ce le cas avec la vôtre ?  

Dans mes habitudes, je n’aime pas parler des structures des autres. Pour ce qui concerne les autos écoles « La gloire divine », nos tarifs n’ont pas changé. Le volume horaire des formations étant restés intacts, je ne vois pas pourquoi nous allons modifier les tarifs.

Le dispositif adéquat pour la formation théorique en juillet 2021 à Yaoundé (c): A.K.N.

C’est vrai que pendant ces vacances, nous avons des cadeaux que nous offrons. Il s’agit des clés usb et des clés internet. Voilà ce qui est d’actualité en ce qui concerne la promotion vacance. Maintenant à chacun sa stratégie, je ne peux quand même pas vous dévoiler la nôtre ici. Il ne faudrait pas que les concurrents en tire profit.  Ce que nous faisons, est la conséquence d’une dizaine d’année de travail.

Et comment se porte donc vos auto-écoles pendant cette période ?

Les auto-écoles « la gloire divine » se porte très bien, seulement que l’effectif des apprenants par rapport aux années antérieures est en baisse, certainement à cause de la crise économique ou la crise sanitaire, ou encore, à cause de la concurrence déloyale. On trouve assez de brebis galeuses dans notre domaine d’activité. Le même véhicule sert de bureau, de salle de cours et de cours pratique chez certains.

Le dévouement et le service, constituent un atout majeur dans la formation des conducteurs. Juillet 2021, Yaoundé. (c): A.K.N.

La majorité des usagers étant des ignorants, ils ne se rendent pas compte qu’il faut s’inscrire dans une auto-école agréée pour suivre sa formation.

Pouvons-nous avoir une idée d’une particularité de votre auto-école par rapport aux autres ?

Notre particularité repose sur le respect du volume horaire de formation. Presque tous ceux qui passent ici, n’ont pas besoin de recyclage dans les mois ou jours à venir lorsqu’ils vont s’acheter un véhicule pour se mettre en route. Nous avons des milliers de conducteurs sur la chaussée, conduisant bien. D’ailleurs quand je me place en route, à tous les bouts de chemin, les klaxons de salutations crépitent.     

Rencontrez-vous des difficultés ? Quels sont vos défis ?

Bien sûr ! Nous traversons des difficultés. Nous sommes dans un pays ou les banques n’accompagnent pas facilement les petites et moyennes entreprises comme la nôtre. On est obligé de se battre comme on peut, sachant que même à pas de tortue, nous allons arriver. L’une de nos difficultés est également de pouvoir couvrir l’étendue du territoire national. Nous devons être plus proche de la clientèle.  

Il nous faut renouveler le parc automobile, puisqu’avec la concurrence, il faut toujours être à la page. Aujourd’hui on a des véhicules un peu plus électroniques, qui sont déjà sur le marché.  Je profite aussi de votre média pour tendre la main aux personnes de bonne foi qui veulent investir dans le domaine, de se rapprocher de nous.

Propos recueillis par Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *