Société : Un bilan élogieux pour la Fondation Abba Kaka Bourkou

Moins de 02 ans après sa création le groupe humanitaire fait déjà de nombreux heureux dans le Département du Logone et Chari à l’Extrême-Nord du Cameroun.

Impressionnant serait-on tenté de s’exclamer, au regard des actions menées par la Fondation Abba Kaka Bourkou, moins de 2 ans après sa création. L’organisation à but non lucratif est au four et au moulin sous la conduite éclairée de Dalil Abba Kaka, le président de cette ONG, par ailleurs fils et initiateur de cette association qui porte le nom de son défunt père.

Les réalisations parlent d’elles-mêmes et sans être exhaustif c’est la prise en charge de 120 étudiants du Département du Logone et Chari, au cours de l’année académique 2017-2018. Des appuis multiformes à l’endroit de ce que les membres de la fondation considèrent comme la relève de la circonscription administrative. Ainsi des fournitures académiques aux paiements des frais de scolarité des différents étudiants inscrits dans les universités à la fois publiques que privés, rien n’est relégué au second plan pour donner aux jeunes de la zone une éducation de qualité.

Un geste tout aussi réitéré au cours de l’année académique en cours avec cette fois plus de 200 bénéficiaires de ces dons du groupe qui vise à long terme à avoir une masse critique d’intellectuels, dans toutes les localités du Logone et Chari, afin d’impulser un développement inclusif du Département. Une vision en adéquation avec l’un des principaux objectifs de la fondation Abba Kaka à savoir : contribuer à l’éducation des jeunes et favoriser leur insertion sociale à travers la scolarisation et la formation.

Point de presse Abba Kaka Bourkou

Au-delà des aides au Développement, l’organisation s’est engagée à accompagner l’Etat dans l’élargissement du fichier d’identification natiOnale des usagers par le biais d’une campagne de sensibilisation et de fabrication des cartes nationales d’identité aux populations de la zone. C’est donc environ 1200 personnes qui ont bénéficié des CNI, financés par la fondation. Des actes magnanimes de la part de cette association qui reflète selon Abakar Mahamat, L’ancien gouverneur camerounais ; le grand cœur qui a toujours animé la vie de Abba Kaka Bourkou, l’homme à l’origine de l’implémentation de cette fondation.
Brice Ngolzok

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *