SOS : couches vulnérables en danger

La crise de la Covid-19 a creusé les inégalités d’accès aux services vitaux contre le Vih chez les enfants, les adolescents et les femmes enceintes du monde entier.

Au cours de l’année 2019, près de 110.000 enfants sont morts du sida. Dans un rapport, l’Unicef souligne que les interventions visant à lutter contre le VIh ont tendance à oublier les enfants.

« Pendant que le monde se bat contre une pandémie, des centaines de milliers d’enfants continuent d’être victimes des ravages de l’épidémie de sida. La situation était déjà critique avant que la Covid-19 ne vienne mettre en danger d’innombrables vies supplémentaires », rappelle Henrietta Fore, Directrice générale de l’Unicef.

La couverture des services destinés aux enfants et femmes séropositives a fortement baissé.

Malgré les progrès accomplis au cours des décennies de combat contre le Vih et le Sida, de profondes disparités régionales touchant principalement les enfants subsistent au sein de toutes les populations, déplore le rapport.  Dans une enquête récente menée auprès de 29 pays prioritaires en matière de Vih, un tiers des participants ont indiqué que la couverture des services destinés aux enfants, aux adolescents et aux femmes séropositives ou vulnérables au virus a reculé d’au moins 10 % par rapport aux chiffres enregistrés avant la pandémie.

150 000 enfants âgés de 0 à 9 ans ont été nouvellement infectés par le VIH

Au cours des mois d’avril et de mai, alors que les gouvernements du monde entier prenaient des mesures de confinement plus ou moins strictes, les traitements contre le Vih et les tests de charge virale pour les enfants de certains pays ont chuté de 50 % à 70 % et la mise en place de nouveaux traitements a baissé drastiquement.

L’assouplissement des mesures de contrôle de la pandémie et le ciblage stratégique des enfants et des femmes enceintes ont provoqué une reprise de services au cours des derniers mois. Toutefois, des problèmes persistent, et le monde est encore loin d’atteindre les cibles relatives à la lutte contre le Vih chez l’enfant pour l’année 2020.

Edith Kowa (Stg)

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *