Spectacle : Tina Vernyuy harangue les élèves

L’artiste-musicienne s’impose lentement mais surement en milieu jeune. Ses titres émouvants, suscitent la curiosité.

L’école publique primaire anglophone d’Etoug Ebe à Yaoundé, a reçu vendredi 25 octobre 2019, la jeune Tina. Ce jour a marqué la sortie de son nouveau titre intitulé : “musica”. Une forme de reconnaissance des biens faits de la musique, considérée comme une bénédiction.

L’équipe de Tina Vernyuy émerveille les élèves.

C’est en fait la salle de “class 6” du groupe I de cette école, qui a servi de cadre à cette présentation de son dernier titre. Les plus de 100 élèves présent à cette recontre baptisée “ tination” n’ont pas caché leur joie ce jour-là. L’ambiance s’est voulue festive. Cris par-ci, agitations par-là, les élèves se croyaient dans un rêve.

Projection du clip de l’opus faisant l’objet de la descente, jeu de question-réponse assorti de prix, séance de selfie et apposition d’authographes de la star du jour sur les cahiers des élèves émus, plusieurs articulations ont meublé l’évènement.

Des élèves récompensés

Outre les cahiers et Tee-shirt qui ont été distribués aux enfants intelligents ayant donné les bonne réponses aux questions posées, Tina Vernyuy et la délégation qui l’a accompagné, ont remis des outils d’hygiène et de toilettes à l’établissement.

Don remis à l’école.
Signature d’authographe

Son style…

Tina Vernyuy plonge dans la musique très jeune, à l’age de 7 ans, un peu contre la volonté de ses parents qui craignaient que celà déroute leur fille. Pour gagner la confiance de ses géniteurs, elle s’adonne à l’école, pieds et mains liés, et optient sa licence en géologie à l’université de Bamenda.

Musique : une passion à contextualiser

Très collée à sa guitare, qu’elle adore, elle fait dans trois genre de la musique urbaine: le jazz, le hip-hop, et l’afro-vibe. La scène musicale camerounaise la découvre véritablement, grâce à son featuring avec Tzy panchak, Cleograe et Vivid, dans le titre NaSo. Aujourd’hui son talent est confirmé, même si ses hits sont peu commercialisés.

Fola Wun Lenjo, Geereigns, africa why et bien d’autres titres, sont inspirés des faits de société, de l’actualité camerounaise et africaine.

A LIRE AUSSI: Talent de musicienne

Arnaud Kévin Ngano

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *