SUPER MAKIA: Une icône de catch perdue

Le champion africain de catch s’est éteint le 1er Août 2019 à l’hôpital militaire de Yaoundé

 De son vrai nom Mbeng Jacob Makia, le champion du ring africain dans la catégorie poids lourd, a rendu l’âme à l’hôpital militaire de Yaoundé de suite de courte maladie. Né le 28 Février 1958 à Kumba, Mbeng Jacob allias « Super Makia »  revendique 85 victoires en 86 combats menées dans sa carrière, dont la seule défaite fut un match nul contre le nigérian Johny Clando en 1990.

Ce champion camerounais avait alors gagné la scène africaine à partir de 1986 jusqu’au 08 juin 2014. Ainsi, en 2014, il décide de prendre sa retraite et de partager sa passion avec des jeunes. C’est alors qu’il décide de créer une école de boxe au quartier Dakar à Yaoundé permettant à son fils de 22 ans de sortir champion au poids léger.

Également, cette icône des rings africains laisse la tristesse et le désespoir dans les cœurs de ses proches. Mais il laisse aussi le souvenir d’un catcheur invincible aux yeux de ses fans.

 Cindy Manetsa, stagiaire

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *