Toilettes publiques :Les accessoires hygiéniques s’écoulent

   A Yaoundé, plusieurs latrines ne disposent plus des papiers toilettes en cette période. Les responsables de ces toilettes vivent un calvaire avec l’abolition de ces accessoires chaque jour.

   De jour comme de nuit, la disparition de rouleaux de papiers hygiéniques est devenue un phénomène très courant dans les toilettes publiques a Yaoundé. Un fait qui pousse Mr Remy Mepouom âgé de 63 ans, gérant des blocs sanitaires publiques depuis un an au carrefour mecc à se plaindre. « Tous les matins, je mets deux rouleaux de papier dans chaque douche et après deux heures du temps au maximum, il y’a toujours les usagers maladroits qui partent avec après utilisation », dit-il. Le même cas chez pascal, le responsable des toilettes a l’Institut Supérieur de traduction d’interprétation et de communication (Istic)qui n’arrête de se plaindre face à ce sujet : « les étudiants du campus ne sont pas sérieux. Je dépose quatre rouleaux de papiers hygiéniques le lundi et deux mercredi avec le gel hydroalcoolique pour que ceci puisse suffire toute la semaine. Mais à ma surprise, je constate que les papiers disparaissent le même jour. Ils viennent avec les gros sacs pour embarquer les accessoires ».

   Un autre cas similaire est constaté dans les toilettes publiques au palais de congrès « il y’a moins d’une heure, j’ai mis un rouleau de papiers hygiéniques dans chaque douche et dans le salon d’eau un paquet de plusieurs rouleaux. Mais je viens de constater qu’il y’a plus rien. » confie une des femmes d’entretien des toilettes.

   Selon ces responsables c’est un calvaire de s’occuper des toilettes publiques et surveiller les accessoires l’est plus. Un constat diffère par contre dans les toilettes publiques au niveau de la poste gérée par Mama Louise. Elle affirme « n’avoir jamais connu de vol de ses accessoires ». Pour elle, se fut une surprise d’entendre cela car elle a toujours pris ses précautions face à ce sujet avec ses clients. « Je plis les papiers hygiéniques en petit morceau et je distribue à chaque personne qui veut se mettre à l’aise dans mes toilettes. Et après usage, elle le jette dans la poubelle. » Mme Madou Joyce un habitué des lieux à avenue Kennedy reconnaît avoir emporter deux ou trois fois ces rouleaux pour son usage personnel. « Je suis venue ici étant pressé, je ne retrouve ni de papiers hygiéniques ni de gel hydroalcoolique. J’ai tout simplement été obligé de reprendre ma pièce de monnaie pour repartir » raconte Fabrice un client venu faire ses besoins.

     D’après Mr, le directeur des services d’hygiène des toilettes publiques au bar « bois à ta soif », au carrefour nkolbisson, « les usagers doivent être responsables dans ce qu’ils font. C’est pour leur servir qu’on a installé ces toilettes. Et si ça continue dans cette lancée avec ces vols, il n’y aura plus de gérant dans ces toilettes. De ce fait, les autorités municipales et les services techniques ministériels doivent prendre ce sujet au sérieux pour limiter ces vols ».
Bouba Mounira

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *