Transformation: un nouveau centre industriel s’impose à Yaoundé

A peine inauguré, le showroom de « Mea bois », centre industriel de transformation du bois, ne laisse personne indifférent dans le 6ième arrondissement de la capitale politique du Cameroun.

« Quel joyau architectural ! C’est vraiment beau et ça illumine le quartier ». La quasi-totalité des passants vers la rue des témoins de Jéhovah à Jouvence dans l’arrondissement de Yaoundé 6, est impressionnée par la bâtisse de plus de 300 m2, construite en bois massif à 2 niveaux.  Ce showroom « Méa bois », est constitué d’un magasin au deuxième étage, un open space au premier étage et un ré déchaussé dédié à l’exposition des meubles.

Lit exposé à Mea Bois à Jouvence-Yaoundé, 1er octobre 2021. ©: A.K.N.
Salon exposé à Mea Bois à Jouvence à Yaoundé, le 1er octobre 2021. ©: A.K.N.

Il s’agit d’un centre industriel de transformation du bois, qui fait dans le design intérieur, l’ameublement mais aussi les bâtiments et travaux publics. Comme le dit le promoteur, Pierre Tchokoualeu, la vision de la structure est d’« instaurer l’image de la menuiserie, non pas comme une débrouille telle que cela est vue dans les ateliers des rues, mais comme un art authentique à valoriser ».

Pierre Tchokoualeu, promoteur Mea Boi: « A travers la branche sociale “Give a smile”, nous accompagnons les jeunes vulnérables ». Yaoundé, 1er octobre 2021. ©: A.K.N.

Existant légalement depuis 2013, « Mea bois », à en croire Pierre  Tchokoualeu, se positionne également comme une entreprise citoyenne, humaine et non capitaliste: « c’est ainsi qu’elle compte employer au moins 50 jeunes d’ici 3 ans, et augmenter ce chiffre progressivement, à la taille de ses réalisations ».

La cérémonie d’inauguration de ce showroom « Mea bois », vendredi 1er octobre 2021 au siège au quartier Jouvence à Yaoundé, a été l’occasion pour Mounouna Foutsou, ministre de la jeunesse et de l’éducation civique, de féliciter et encourager l’initiative. « Voici venu l’heure de la gloire, l’heure de la consécration. Cette cérémonie à lieu au siège de votre entreprise, flambant neuf. Le showroom qui est inauguré ce jour, est le fruit de plusieurs années de dur labeur. Vous devez en être fier, car votre rêve se réalise en fin », dit le ministre en charge de  la jeunesse au Cameroun.

Mounouna Foutsou, Ministre de la jeunesse et de l’éducation civique: « je remercie la fondatrice de “Give a smile” qui a accompagné les jeunes déplacés internes ». Yaoundé, 1er octobre 2021 ©: A.K.N.

La cérémonie qu’il a co-présidé avec Achille Bassilekin III, ministre des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat, étant couplée à la remise des attestations aux jeunes lauréats de « Mea bois », Mounouna Foutsou a attiré l’attention des heureux sur la suite de leur insertion socioéconomique. Il leur a fait savoir que « le gouvernement dans sa mission régalienne d’encadrement de la jeunesse » leur « tend la main ».

Achille Bassilekin III, ministre des petites et moyennes entreprises: « nous sommes entièrement disposé à accompagner Mea Bois dans ses missions ». Yaoundé, 1er octobre 2021 ©: A.K.N.

A cet effet, une convention de partenariat a été signée entre « Mea bois » et le ministère de la jeunesse et de l’éducation civique.

Signature de convention pour le développement de la profession de menuisier et de l’économie du pays. Yaoundé, 1er octobre 2021 ©: A.K.N.

Plusieurs autre pourraient être signées dans les mois à venir. Ainsi est-il clair que l’objectif de cette jeune entreprise qui s’impose déjà à Yaoundé, est de « tutoyer tous les concurrents étranger ».

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *