Transport par moto: partage d’expériences entre le Cameroun et le Rwanda

Une délégation de l’Organisation syndicale des conducteurs de mototaxi, tricycles et assimilés du Cameroun (Osycomotac) a effectué une visite de travail au Rwanda entre le 26 novembre et le 6 décembre 2020.

« Un séjour riche et fructueux ». C’est ainsi que Bertin Mathieu Fodjeu, président de l’Osycomotac qualifie son passage au pays de Paul Kagame. En compagnie de son conseiller Flavien Tchoumbou, ils y ont passé 10 jours.

Des journées pleines de travail, qui ont commencé par la discussion avec le staff exécutif de la fédération rwandaise de conducteur de taxi-moto, à en croire Flavien Tchoumbou, suivi de de visites et entretiens avec les présidents des unions et des coopératives.

Les taxis-vélos: une originalité au Rwanda, en décembre 2020. (c): Osycomotac.

La salle de conférence de la Fédération rwandaise des conducteurs de taxi-moto a servi de cadre à une séance d’imprégnation sur le fonctionnement de l’organisation socioprofessionnelle, ses rapports avec le gouvernement et l’organisation des travailleurs dans ce secteur d’activité. Ceci avec des vidéos projections à l’appui.

Le terrain est incontournable

Une descente dans les points de stationnements des motos et vélos taxis, a également constitué une des activités phares de ce voyage d’échange d’expérience. L’activité a justement permis à la délégation camerounaise de découvrir que ce segment des transports est bien organisé à Kigali, la capitale du Rwanda, ainsi que sur l’étendue du pays.

Plusieurs échanges avec les autorités, ont aussi meublé ce séjours au Rwanda. Bertin Mathieu Fodjeu et Flavien Tchoumbou, ont non seulement rencontré le directeur général de régulation des coopératives, le directeur général du trafic police qui accompagne les motos-taxis, le maire de Kigali, Prudence Rubingisa et le ministre des infrastructures, mais surtout ont-ils eu un entretien avec le responsable technique du digital dans le secteur des transports, et procédé à la signature d’un accord de partenariat entre l’Organisation syndicale des conducteurs de motos-taxis, tricycles et assimilés du Cameroun, et la Fédération rwandaise des motos-taxis ainsi que la confédération.

Sans ambages, la Fédération rwandaise de taxi-moto, accepte la demande d’invitation de l’Organisation syndicale des conducteurs des motos-taxis, tricycles et assimilés du Cameroun, en novembre 2020. (c): Osycomotac.

L’initiative a été félicitée et très apprécié par toutes les parties prenantes au Rwanda. Selon Daniel Ferwacotamo Ngarambe, président de la Fédération rwandaise de moto-taxi, cela les encourage à travailler plus ardemment pour continuer de servir d’exemple à d’autres pays d’Afrique et du monde.

Arnaud Kevin Ngano

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *