Yaoundé Cameroun : les stagiaires signent à l’actualitéducameroun

Depuis le Lundi 2 août 2021, les étudiants de première année de l’Institut supérieur de traduction d’interprétation et de  communication (Istic) au quartier Nkolbison, effectuent des stages dans les locaux de leur Institut. Un travail bénéfique pour le compte de leur année scolaire 2020-2021.

A l’ère du digital, les encadreurs de l’Istic songent à inculquer plus de connaissances pratiques à leurs apprenants. En journalisme, la pratique consiste à rédiger un article destiné à être diffusé en ligne. Pour les communicants, l’exercice revient à élaborer une stratégie de communication et à ratisser en matière d’étudiants à l’Institut.

L’objectif est de convaincre le maximum de jeunnes bacheliers à venir poursuivre les études à l’Istic à Yaoundé. © : F.N.

Une expérience plutôt délicate, comme le témoigne Joseph Nlem, étudiant en communication niveau 1 : « Cette période nous permet non seulement de gagner en expérience, mais aussi de voir comment le terrain se présente. Parce qu’il faut le dire clairement, ce qu’on écrit peut être facile à réécrire. Mais, pratiquer c’est une autre affaire. »

Les étudiants de première année journalisme, en pleine séance de conférence de rédaction avec leur encadreur à l’Istic à Yaoundé. Août 2021. © : F.N.

Leur quotidien est le même que ce lundi 9 août 2021. « C’est tous les matins à 8 heures que mes confrères et moi-même arrivons au campus. On procède d’abord à une Conférence de rédaction. Ensuite, l’on se déploie sur le terrain. Après cela, on rédige et on se lit. Et au final, on rend nos papiers prêts à être diffuser », explique Boris Tajo, étudiant en Journalisme.

Une aubaine donc pour ces étudiants, qui signent pour la plupart leurs premiers articles.

Fadimatou Ndzamndounkye, stagiaire.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *