Yaoundé: le mini comice agro pastoral du Centre a tenu ses promesses

Trois jours d’exposition auront été nécessaires pour mieux valoriser les denrées contenues dans les différentes plantations de cette partie du Cameroun.

 

Par Brice Ngolzok

 

Le détour aurait bien valu la chandelle à l’esplanade du stade omnisports de Yaoundé, du 21 au 23 Décembre 2018, pour une ou plusieurs raisons avec comme  principal nœud attractif, la découverte des richesses agro-sylvo-pastorales que regorge la région du Centre Cameroun.

Un regroupement des seigneurs de la terre qui une fois encore au cours de ces noces d’étain a tenu à accorder la part belle, a ces produits de grandes consommation.  C’est pour apporter à  leur manière une contribution essentielle au bon déroulement des fêtes de fin d’année à travers des prix attractifs. C’est à dire  à la portée du consommateur moyen qui peuvent ainsi,  bénéficier des denrées et autres produits de l’élevage à des prix bord champ et bord ferme.

Pour cela on peut observer d’un cote du site, ces centaines de bananes plantains, de l’autre du riz irrigue et pluvial extrait de quelques parcelles rizicoles de la zone.  Tout à côté de ces deux accompagnements,  se trouve le manioc que côtoie allégrement à un pas de là, des produits dérivés de cette tubercule à l’instar du  bâton de manioc, du gari et même de la farine de cet aliment.

Des délices auxquels on peut ajouter les multiples fruits de l’élevage avec comme attraction particulière ces taureaux de Aladji Bakero, qui ne sauraient passer inaperçus au milieu de ces poulets, canards, cobayes et même silures pour davantage diversifier les mets des familles lors de ces célébrations marquant la fin de l’année.

Un rendez-vous annuel que n’a pas manqué de rehausser comme par le passe le chef du département ministériel chargé de l’Agriculture et du développement rural, Henri EYEBE AYISSI.   Il a au cours de son allocution de circonstance, mis en exergue cette force tranquille que constitue le monde rural,  tout en réitérant la volonté affichée de l’ensemble du gouvernail institutionnel camerounais: celle d’hisser le secteur agro- pastoral et celui de l’élevage au niveau de celle des États développés par le biais d’une mécanisation de ces filières.  Et pour donner corps à ce processus des dons sous forme de kits agricoles et de récompenses ont été attribué à certaines coopératives de la région du Centre qui se sont illustrées tout au long des 12 mois précédents.

Ceci au grand enchantement de Gisele Simone Minso, le délégué régional de l’Agriculture et du développement rural du Centre. Cependant,  elle a  déplorée la baisse significative du budget alloue à cette événement, devenu aujourd’hui une tradition pour les éleveurs et les paysans mais surtout  pour les inconditionnés des produits made in Cameroun qui ont une fois encore pu se ravitailler lors de cette 10ème édition du mini comice agro pastoral.

 

Please follow and like us:
error

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *